things: dossier

Saskia Hölbling place au centre de sa chorégraphie toutes sortes d’objets qui, d’ordinaire, passent inaperçus. C’est comme si, dans son nouveau spectacle, les choses faisaient « danse à part ».

L’amoncellement incessant des objets est pour Hölbling l’occasion de créer un dispositif par lequel elle s’empare de toute cette profusion et prolifération.

Deux danseuses, Anna Hein et Leonie Wahl, et deux danseurs, Ardan Hussain et Jan Jakubal, font entrer les objets dans la danse. Dans le mouvement, les choses se mettent à mener leur propre vie, suspendus aux corps, les enveloppant, se faisant paysages ou lieux, sculptures ou costumes. Une interaction émulatrice, qui ne cesse de susciter des situations nouvelles.

Les choses prennent forme, se réinventent.

Les limites entre l’humain et l’objet s’effacent.

Des rencontres émouvantes se produisent, des sculptures fantasques se modèlent, des univers inédits voient le jour, l’engendrement et l’effacement se succèdent inlassablement, un fourmillement qui nous tient en haleine.


____

mise en scène, chorégraphie : Saskia Hölbling, danse, chorégraphie : Ardan Hussain, Anna Hein, Jan Jakubal, Leonie Wahl, musique : Wolfgang Mitterer, assistance musique : Moritz Cizek, scénographie, costume : Gudrun Lenk-Wane, lumière : Reto Schubiger, management : Simon Hajós


Une production de DANS.KIAS,
subventionné par le département culturel de la Ville de Vienne et et la chancellerie fédérale d' Autriche.